Photo

Divorce low cost : soyez prudent

On trouve sur le web des offres alléchantes pour divorcer à prix "cassés". Attention aux pièges ! Tout d'abord évitez les intermédiaires qui se glissent entre l'avocat et son client et ajoutent au coût ce que dans l'affaire l'avocat perd en revenu, donc en disponibilité et en compétence. On ne se fait pas soigner par un ami d'ami parce qu'on a entendu dire qu'il était "un peu marabout"... Choisissez votre avocat et privilégiez le contact direct ! Ensuite évitez le travail à la chaîne. C'est ainsi qu'arrivent dans nos cabinets des clients qui pensaient pouvoir divorcer pour quelques centaines d'euros et qui, malgré les sommes versées, ne sont arrivés nulle part, sont complètement perdus et vous expliquent qu'ils n'ont jamais eu de contact direct avec leur avocat, juste parlé 10mn au téléphone avec une secrétaire ; les problèmes n'ont pas été perçus donc pas gérés (ah bon, il y avait des problèmes ?) l'aspect fiscal n'a pas été traité (alors que c'était l'occasion de faire de vraies économies, souvent bien supérieures au coût normal d'une procédure sérieuse !), l'organisation prévue pour les enfants est catastrophique etc. Il faut donc retourner devant le Juge. Un peu comme la victime d'un bricoleur de la chirurgie esthétique qui demande à un vrai professionnel de rattraper un "loupé"... Vous êtes maintenant sur le site d'un vrai avocat spécialiste en droit de la famille et indépendant de toute structure commerciale, soyez les bienvenus, ce site est le vôtre !